Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TEST AUTO
TEST AUTO
Menu
Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M

Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M

Intéressons-nous à un SUV bien connu, le X3 de la marque à l’hélice. Après toutes ses années au sommet, la marque allemande décide en 2004 de sortir un SUV « accessible », du moins par rapport au reste de la gamme premium, comme notamment les paquebots X5 et X6. Un joyeux mélange entre grosse berline et un petit X5, fort bien réussi. Aujourd’hui à l’essai, ce joli jouet dans sa version F25 de 2013, motorisation 3.0d Xdrive, avec son pack M spécifique. Une belle version, ultra complète et haut de gamme.

Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M

Ligne extérieure

Je vous laisse juger vous-même le design de l’engin, c’est du BMW dans toute sa splendeur. Je peux également faire une description poétique ? Bon aller, deux lignes tout de même : « Sous son élégante robe noire diamantée, ponctuée de chrome et d’éléments aérodynamiques d’une finesse remarquable, ce iksstrois de la famille des tritons mouchetés du bassin de Bavière, traque ses proies plutôt la nuit, il se nourrit principalement de ses cousins ku’cink et ji’elle’ka en temps de crise » Vous voyez, on ne peut pas rester sérieux trop longtemps, faites défiler les photos en bas, c’est plus prudent. Une chose est sûre, quand on le voit dans le rétroviseur – il n’y reste pas longtemps – , ça en impose, avec ses doubles optiques cerclées typiques BMW.

Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M

Installons-nous

Première remarque : ça sent le cuir et la Deutsch Qualitat. On est loin de l’odeur de textile synthétique présente dans une Clio neuve. Ensuite l’étape cruciale de la fermeture de la porte, et ici nous avons droit à un délicieux bruit sourd et feutré. Installation donc, après ces expériences olfacto-auditives intéressantes. Les sièges sont réglables électriquement aux petits oignons, même jusqu’à l’écartement des baquets thoraciques. Prenons quelques temps pour admirer et apprivoiser la bête : équipement pléthorique, tout tombe sous la main, comme ce petit levier de vitesses très ergonomique. On note un écran central généreux, facilement manœuvrable par molette ; une console centrale avec clim et autoradio plutôt classique et simple d’utilisation. Le bloc compteur est tout simplement magnifique, il ne manque pas une information, tout est clair. Les commandes au volant sont intuitives. Bref, on se sent bien dans un premium allemand, ou le moindre détail est étudié pour une expérience unique, que ce soit pour le pilote ou la famille.

A l’arrière, de la place, les matériaux ne sont pas en retrait, et le coffre offre un beau volume de chargement de 550 à 1600 dm3 banquettes rabattues. Que les déménageurs s’arrêtent tout de suite, ce n’est pas fait pour ça, mais plutôt pour partir en vacances avec toute la bagagerie dans le coffre. C’est un super engin de tous les jours, pour aller au travail comme pour faire les courses, et en ville, certains Fiat 500’istes crieront au scandale quant au gabarit, mais il est tout à fait manœuvrable malgré ses 1800 kgs et ses 4m65 de long.

Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M

Moteur

Oui, parce que posséder une telle auto rime avec plaisir tous les jours, non pas pour les sensations de conduite pures et dures, mais plutôt pour son extrême confort et cette impression d’être sur un petit nuage volant au-dessus de la route. Donc : bouton start, petit ronronnement lointain et feutré, zéro bruit parasite dans l’habitacle, l’occasion de tester la sono avec de la House, et bien ça crache clair, puissant et équilibré. Ouf, pas d’économie de moyen de ce côté-là. Mode D enclenché, et insertion sur les routes du pays de Gex sud Jurassiennes, un peu de virages et de voie rapides. Ce mastodonte se conduit facilement, comme une Clio, plus facile même. La boite robotisée à 8 rapports s’adapte intelligemment au mode de conduite adopté, à savoir dans l’ordre crescendo d’agressivité : Eco, Normal, Sport et Sport +. A savoir que le mode Eco est à réserver pour … rien en fait, trop insipide, sauf pour les peureux qui roulent à 60 sur nationale, avec des joyeux creux à l’accélération et une réponse à l’accélérateur digne d’un camping-car de 1985. Ce mode rempli son rôle d’économiseur de gazole à merveille, on ne consomme pas plus qu’un 2.0 DCi 130 ch de chez Renault ! En revanche, les autres modes, de normal à Sport +, c’est le bonheur, par exemple, à 70kmh, on enfonce le pied droit, la boite descend 3 rapports en moins d’une seconde et nous catapulte à des vitesses prohibées de façon fulgurante ; merci les 6 cylindres twin turbo de 258 ch et ses 560Nm (!!!!) de couple. Les 1800 kgs se font sentir sous forme de balancement d’avant en arrière lors d’accélération franche, on se sent alors encore plus haut perché ; mais étant donné le gabarit du SUV, le réglage des suspensions est tout bonnement prodigieux. Alors oui il y a un peu de roulis et un léger survirage quand on attaque franchement en courbes, mais on ne fait pas du rallye avec un engin de cette masse de toute façon. Rassurez-vous, la tenue de route est excellente, et le châssis rigide et équilibré, et les 4 roues motrices tiennent le pavé, on peut quand même passer très, trop vite en courbe en se sentant en toute sécurité. Ah oui, le bruit. Insonorisation remarquable à toutes vitesses, mais quand on titille le gros moulin, c’est le bonheur, ça chanterait presque comme les fameux L6 essence de la marque. Je dis bien « presque » pour les puristes, la montée dans les tours est moins vive et malheureusement pas interminable comme une essence. On admire néanmoins la douceur et la finesse de fonctionnement, merci les deux cylindres en plus !

Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M

Et donc,

C’est bien tout ça, mais combien coûte le meilleur des SUV (ou presque) du moment ? Ooooh presque rien, environ 65 000 euros neuf +/- 5000 euros selon options en neuf. Mais le marché de l’occasion est bien là : comptez 40 000 euros pour un modèle identique à celui de l’essai avec 30 000 kms. Ce n’est pas pour toutes les bourses. Si vous voulez dominer la route à tous points de vue, c’est le véhicule adéquat, si vous voulez de l’éfficacité et un comportement idéal, optez plutôt pour la berline Serie 5 qui dispose des mêmes traitements et finitions.

 

Un grand merci à Jo qui m’a permis de faire l’essai de ce gros bijou roulant !!

 

Val

Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)
Panorama ( 16 photos)

Panorama ( 16 photos)

Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M
Test BMW X3 3.0d Xdrive Pack M