Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TEST AUTO
TEST AUTO
Menu
Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban

Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban

Voici la version de base de la Peugeot 207, concurrente direct de la Clio. Ne fuyez pas, avec ses 68ch, elle vaut le coup d’œil ! Une voiture pratique et pleine de ressources pour un petit prix en occasion.

Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban

Lionne Access

Nous avons à faire ici à une version Urban société, avec comme option le lecteur CD MP3, la Climatisation manuelle et le régulateur limiteur de vitesse. C’est tout, et c’est bien suffisant finalement. A l’extérieur, pas de fioritures, des jantes en tôle de 15’ avec enjoliveurs, pas de feux antibrouillards ni de chromes : superflu ! La silhouette reste la même qu’une 207 classique, un peu moins racée. Si on est jeune et que l’on veut une première voiture, c’est déjà un beau joujou, de belles dimensions, avec ses plus de 4 m de long et 1,97m de large. Merci (ou pas) au long porte à faux avant, avec le petit spoiler souple qui lèche les ralentisseurs trop abruptes.

Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban

A l’intérieur

Dedans, niveau volume et impression générale, elle a tout d’une grande, on se sent enveloppé et assez haut perché. Le long pare-brise bien incliné et la grande planche de bord y est aussi pour beaucoup. La version 3 portes, comme beaucoup de versions 3 portes, présente des ailes un peu larges pour les parkings citadins, mais rien de dérangeant, question d’habitude. L’avantage est que l’on peut rouler facilement les fenêtres complètements ouvertes sans avoir un flux d’air qui fait vibrer les oreilles, vu que les vitrages finissent derrière les épaules. En détail, c’est autre chose : des plastiques durs qui sonnent creux mais néanmoins bien assemblés, des sièges confortables mais sans grand maintien latéral, et des réglages de rétroviseurs manuels, comme dans un Duster en finition Ambiance finalement. L’ergonomie est là, la position de conduite est bonne, le levier de vitesse tombe bien sous la main. L’accès aux places arrière n’est pas un problème avec les sièges qui se rabattent bien en avant, mais comme dans beaucoup de citadines, il ne faut pas faire plus de 1,80m pour s’y sentir bien. Le coffre et ses 270 L fait moins bien que sa descendante l’actuelle 208 avec 285 L. En revanche, avec ses 923 L avec les banquettes 2/3 1/3 rabattues, on peut charger pas mal de choses, notamment des objets de 1,70 m de long dans la diagonale du coffre, de quoi caser un gros vélo plié et du matos de camping sans problème !

Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban

Et donc, 68 ch ça suffit ?

Ça dépend pour qui. Le petit moulin 1.4 Hdi issu de sa petite sœur la 107 est en fait plus volontaire qu’on ne le croit, il emmène la 207 sans peine un peu partout, même sur autoroute à 130 km/h, voiture chargée à fond avec 2 passagers. Le couple de 160 Nm est bien là, mais il faut quand même tirer les 1200kgs de la voiture. En effet, les reprises ne sont pas vives, les dépassements doivent être anticipés sur nationale et autoroute. Pour la tranche de 10 – 90 km/h, pas de problème. Ce petit moteur est donc bien volontaire, mais malheureusement – sur cette version Urban société – pas très bien insonorisé, il claque à froid, mais se fait plus discret ensuite, et sait se faire oublier à régime stabilisé. Donc pour répondre : oui, 68 ch ça suffit, tant qu’on ne fait pas des courses de côtes ou des pointes sur les plaques de béton allemandes. L’aspect sécurisant énoncé plus haut se ressent aussi en conduite, la voiture est très stable sur petites routes et tient le cap en ligne droite. La direction très assistée est précise, et la voiture ne prend pas de roulis, mais alors pas du tout, de façon presque déconcertante, elle vire à plat. La direction se durcit de façon conséquente au fur et à mesure que la vitesse augmente. Il faut donc envoyer du lourd pour mettre le châssis en défaut, ce dernier étant rigide à souhait, avec un réglage de suspensions dur. Sur route, c’est un régal, en ville, c’est un peu raide mais comme beaucoup de voitures modernes finalement. Pour conclure, ce petit moteur monté sur ce châssis n’est pas du tout une absurdité, mais plutôt un choix de raison : pas besoin de malmener le Hdi pour mouvoir l’auto, et une consommation de 5,2 L réelle (testée sur parcours mixte de 2000 kms) donc à peu près 900 kms avec un plein. Alors évident, pour les gros rouleurs, le Hdi 90 est plus recommandable, mais ce n’est pas le même prix !

Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban

 

Pour conclure

Accessible dès 6000 euros avec un kilométrage raisonnable de 60 000 kms, on peut trouver une lionne de ce type de 2009, dans un parfait état, proche du neuf. Vu que le coût de fonctionnement assez bas, c’est une option économique pour qui veut une auto sécurisante et agréable à conduire. Il vous faudra débourser 1000 euros de plus en moyenne pour accéder à la version Hdi 90, et le marché de l’occasion est garni pour ce modèle.

Val

Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)
Panorama (14 photos)

Panorama (14 photos)

Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban
Test Peugeot 207 1.4 Hdi 68ch Urban