Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TEST AUTO
TEST AUTO
Menu
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited

Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited

Ça y est, Jeep nous a sorti un 4x4 accessible ! merci Fiat. L’excellent Wrangler est une machine de guerre en TT mais n’est pas forcement adapté au public SUV, le Cherokee a un physique douteux pour les amateurs, et le grand Cherokee est onéreux. Donc la recette : on prend un Fiat 500 X, on lui greffe quelques organes Jeep pour le rendre plus baroudeur (surtout en version Trailhawk), un coup de crayon original et voilà le travail !

Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited

Dans le détail

La version du jour est un Renegade 4x4 140 ch Multijet en version Limited. Cubique, c’est l’adjectif qui nous vient immédiatement en voyant la bestiole pour la première fois. Pour ma part, j’ai dû faire 18 fois le tour avant de me mettre à l’apprécier, et maintenant je le trouve vraiment sympa. Il dénote clairement dans le parc automobile, il est fun, haut, donne une impression de solidité. Le point le plus sympathique, c’est le soin apporté aux petits détails, les rappels de la mythique calandre aux 7 flageolets un peu partout, une araignée malicieuse qui parle moulée dans le plastique, le « Since 1941 » et d’autres détails que vous découvrirez en allant l’essayer ! La garde au sol de +/- 21 cm est correcte (23 pour le TrailHawk), mais pourquoi diable avoir mis un spoiler « pelle à tarte » à l’avant ? Sympa pour le style mais dommage pour le TT, alors que l’angle de sorti est vraiment bon : 34.3° (Encore une fois, la version TH corrige ça avec un tout bon 30.5° en entrée, 25.7° pour le ventral, de quoi bien s’amuser dans les chemins escarpés). Chaussé avec des belles jantes de 17 pouces, chapeautées par des passages de roues ultra larges et carrés, on se sent presque dans un vrai 4x4 !

Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited

A l’intérieur 

Fiat est passé par là, c’est indéniable, mais le style et la finition est en accord avec l’esprit du véhicule. On y est assis tout à fait confortablement, la position de conduite est bien haute, les compteurs bien lisibles avec le grand type TFT au milieu avec une quantité d’information pléthorique. La sensation à bord est agréable, on se voit bien dedans avec les chaussures de rando, le pantalon cargo et l’attirail du trappeur direction la montagne. Le coffre avec ses 351 L n’est pas franchement convaincant pour le programme « famille montagnarde bardée de matos », mais suffit pour aller acheter ses concombres chez Grand Frais. Encore une fois, le Duster offre 120 L supplémentaires avec, certes, 6 cm de plus. Sinon, les places arrière sont appréciables pour un SUV compact. Un point surprenant, la verticalité du pare-brise, qui n’est plus habituelle aujourd’hui, mais en rien gênant ; cela met en évidence le long capot bien cubique, et donne l’impression de conduire un gros véhicule.

Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited

Alors à conduire, ça donne quoi ?

Le bloc mazout 2.0L de 140ch s’ébroue relativement discrètement, il montre de la bonne volonté mais se voit parfois handicapé par « The ALL NEW » boite robotisée ZF à 9 rapports. En conduite tranquille, c’est du velours, les rapports passent rapidement et sans le moindre à-coup. En revanche, dès qu’on veut un peu attaquer en sortie de virage, il y a des temps morts et cette impression que le bestiau « colle » à la route et qu’il n’arrive pas à s’élancer (façon boite BMP de PSA). Une fois ce cap passé (1 petite seconde), c’est du tout bon, et les rapports s’enchaînent dans une fluidité remarquable. En ville, le « robot » semble hésitant, et il y a des temps de latence un peu casse pied. Je pense donc, étant donné la belle énergie du moteur qui ne peine pas un seul instant à mouvoir le Renegade et ses presque 1500 kg, qu’il faut opter pour une bonne vieille boite manuelle, sauf si vous conduisez tranquillement. Alors essayez avant de mettre 2 350 euros de plus dans cette boite auto « tranquille ».

La conduite est en tout cas très agréable, c’est feutré et plutôt dynamique (merci à son cousin Fiat qui lui prête son châssis) et la prise roulis est maîtrisée même il y a par moment un manque de précision dans l’amortissement dès qu’on hausse l’allure. La direction est très assistée comme toute la production actuelle mais garde un bon feeling. Ce n’est pas aussi dynamique qu’un Kadjar mais son amortissement souple fait de lui un allier confortable pour les longs trajets ou la piste.

La petite molette de sélection pour les modes de transmission 4WD Low, 4WD Lock et aussi les modes SNOW, SAND et MUD. Je vous laisse imaginer le processus électronique là-dessous. Tant que le mode 4WD lock fonctionne, on est sauvé ! Je n’ai pas pu tester ses aptitudes tout terrain, mais j’ai pu regarder longuement les démonstrations TT sur internet, dont récemment la descente d’un parcours de kayak…Jeep met le paquet pour nous prouver que c’est un vrai 4x4, efficace et increvable, comme ses ainés. Voilà donc une bonne base pour un véhicule de survie post-apocalyptique dans un prochain Mad Max.

Les liens pour illustrer mes propos :

Renegade en mode kayak : https://www.youtube.com/watch?v=b8B91s4BVFs

Video promo Jeep pour le TrailHawk : https://www.youtube.com/watch?v=5WLiuET4ANY

Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited

Alors ?

Dans cette version, il vous faudra débourser 32 200 euros (ne pas oublier d’ajouter les 1 600 euros de malus écolo). Outch. Prestige de la marque surement. Mais quelle gueule aussi ! Et ça reste un vrai 4x4 de 140 ch très optionné. C’est avant tout un achat passion c’est sûr, mais il reste 2 à 3000 euros plus cher que son cousin 500 X.

La version Trailhawk, préférée des baroudeurs, avec son « kit rehausse » + 20 mm, des boucliers spécifiques, des bas de caisses renforcées, ses crochets de traction orange et surtout 30 ch de plus (!!) vous coûtera seulement 600 euros supplémentaires.

D’occasion, cette version se trouve rarement en dessous de 27 000 euros, il est encore tout jeune !

Le marché est surtout inondé du 120 ch diesel 4x2, en version Longitude (cœur de gamme). On en trouve sous la barre des 18 000 euros avec moins de 45 000 kms.

Pensez aussi à l’essence ! Jeep, suite à son rachat par Fiat, propose pour son Renegade des versions essence bien vigoureuses et onctueuses, de 110, 120, 140 et 170ch, cette dernière étant obligatoirement associée à la boite ZF 9 rapports et en 4x4 en finition Limited.

Val

Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited
Test Jeep Renegade 2.0 Multijet 140ch, 4x4 Limited